Bienvenue sur ce blog

Bienvenue sur ce blog. N'hésitez pas à me laisser un message c'est avec grand plaisir que j'y répondrai.

Pour m'écrire : lasandalerouge@gmail.com
ou vous pouvez poster directement un commentaire suite aux messages ci-dessous.

a très bientôt
cordialement
Guy Jacquemelle

jeudi 22 mai 2008

79 secondes de bonheur


Jean-Christophe est un passionné de cinéma. Depuis 10 ans, il imagine, écrit , met en scène des court-métrages qu’il projette dans des festivals ou des rencontres cinématographiques... Je me souviens, il y a quelques années, lorsqu’on travaillait ensemble, que les plus talentueuses et les plus jolies filles de « l’Internet Society » faisaient le siège de son bureau ou lui envoyaient des mails enflammés pour obtenir un rôle dans ses films ; mais Jean-Christophe était «in-influençable ».

Karine est la plus magnétique, aérienne, hitchcockienne des bloggeuses littéraires. Elle aime Stephan Zweig, Oscar Wilde, Delphine de Vigan, Jean-Philippe Blondel, Olivier Adam… Elle connait aussi par cœur tous les livres de Tatiana de Rosnay et leur a consacrés sur son blog les plus belles et les plus passionnées des critiques.

Et puis il y a Tatiana de Rosnay, la plus géniale et la plus généreuse des romancières. Chacun de ses livres est un cadeau. En 2007, elle a publié Elle s’appelait Sarah, un roman qui a changé sa vie et bouleversé celle de plus de 120 000 lecteurs. Tatiana a aussi un talent inouï pour créer du bonheur autour d’elle et pour fédérer tous les enthousiasmes.

Jean-Christophe et Tatiana se sont rencontrés pour la première fois fin avril, dans un café, Boulevard du Montparnasse. C’était une soirée printanière et souriante. Jean-Christophe avait déjà en tête deux petits films pour évoquer la Mémoire des Murs. Il suffisait de fermer les yeux pour les imaginer. Tout de suite, comme une évidence, Tatiana a cité le prénom de Karine pour incarner Pascaline, l’héroïne de son roman.

Karine, Jean-Christophe et Tatiana se sont retrouvés quelques jours après dans une petite rue ensoleillée du 14 ème arrondissement. Les murs s‘en souviennent encore ;-)

Puis pendant quelques jours ce fut le black-out total. Une attente insoutenable. Jean-Christophe travaillait et était injoignable.

Il nous a réunis le dimanche 18 mai pour nous présenter ses films. Nous avions les yeux qui brillaient. Nous les avons revus plusieurs fois. C’est un soir qu’on n’oubliera pas.

Le film : La Mémoire des Murs 1 "Le Manuscrit Oublié"

Le film : La Mémoire des Murs 2 "Le Message secret"

Si vous êtes auteur ou éditeur, et que ces films vous font rêver, n'hésitez pas à contacter Jean-Christophe H. on facebook, je suis sûr qu'il a mille idées en tête. Vous pouvez également laisser un msg sur ce blog, je lui ferai suivre.

2 commentaires:

Koryfée a dit…

Je ne sais si je mérite pareils éloges mais ils me touchent infiniment. A me complimenter ainsi, je ne pourrai plus chausser la sandale rouge, les chevilles ayant bien trop enflé ! :)
En revanche, ce que je puis affirmer, c'est qu'être associée à un roman que j'ai tant aimé fut jubilatoire.
Et que dire du tournage ? Jean-Christophe Hadamar n'a pas son pareil pour mettre la débutante que je suis à l'aise, ayant une idée très précise de ce qu'il veut rendre à l'écran ,jouant admirablement bien avec la lumière, les décors,les atmosphères. Que ce soit pour "La mémoire des murs" ou pour les clips de "La sandale rouge", il réussit avec brio à mettre en valeur le livre qu'il promeut, à rester incroyablement fidèle à l'esprit du récit, faisant montre d'imagination, de créativité et d'originalité.
Alors je ne puis que me réjouir d'avoir pu participer à cette extraordinaire aventure et inciter de même les auteurs et éditeurs à solliciter les talents de Jean-Christophe .

Signé : Karine/Koryfée

Anonyme a dit…

Orginal cette nouvelle façon de parler des livres. Moi j'aime bien ! la musique fait peur, l'actrice joue très bien l'inquiétude, et le cri final m'a fait sursauter.
Vais je l'acheter ? Sans doute ;-)

Fred